Quelle est la relation entre la maladie cœliaque, la tTG et la mTG ?

Lorsque survient la maladie cœliaque, l'activité de la transglutaminase tissulaire (tTG) dans les cellules épithéliales des intestins augmente, comme on le voit en vérifiant la production d'auto-anticorps tTG (immunoglobulines (Ig) A). Un lien fort a été indiqué entre l'apparition de la maladie cœliaque et la modification (désamidation) de la digestibilité du blé par la tTG. La TG (mTG) Ajinomoto est une forme microbienne dérivée de la TG. Contrairement à la tTG endogène, aucun cas suggérant un lien direct entre la maladie cœliaque et l'ingestion de mTG n’a été signalé.